in

Une recette de savon liquide pour les mains qui n’assèche pas

distributeur savon naturel recette savon liquide mains
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Hydratez votre peau en même temps que vous la lavez avec cette recette de savon liquide maison tout doux, pour les mains les plus sensibles. Vos distributeurs de mousse n’auront jamais été aussi naturels !

Vous trouvez que les pains de savon assèchent vos mains sensibles ? C’est que vous n’avez pas encore trouvé le bon ! Il existe en effet des milliers de variétés de savons surgras en bloc, adaptés à tout type de peau, même les plus délicates. Et ce ne sont pas les savonneries artisanales qui manquent dans notre doux pays !

Renseignez-vous auprès de votre magasin zéro déchet, il doit certainement exister un artisan près de chez vous. Mais si vous souhaitez continuer à remplir le distributeur de savon de votre chambre d’invité(e), au lieu d’acheter des recharges bien emballées, préférez fabriquer votre propre savon liquide naturel pour mains sensibles, dans l’intimité de votre cuisine !

Un savon liquide maison spécial mains sensibles, qui nettoie et hydrate en douceur

Le savon de Marseille est une excellente base lavante douce qui respecte toutes les peaux et nettoie en profondeur. Le miel permettra d’apporter une texture au savon et une hydratation supplémentaire. Enfin, l’huile végétale (à choisir selon vos préférences) viendra nourrir et protéger vos mains du dessèchement.

Si vous ne présentez aucune contre-indication, vous pourrez vous autoriser quelques gouttes d’une huile essentielle ciblée, non pas pour parfumer votre savon maison (vous savez combien ces essences naturelles sont précieuses et parfois gourmandes en ressources), mais pour soigner vos menottes agressées en fonction de vos particularités.

Choisir la bonne huile essentielle pour décupler les bienfaits de son savon liquide maison

Ainsi, l’huile essentielle de lavande permettra de calmer les démangeaisons si votre peau est régulièrement sujette aux piqûres d’insectes, l’HE de géranium pour les mains gercées en hiver, ou encore l’HE de palmarosa pour les mains sèches abîmées par les lavages à répétition ou l’application de gel hydroalcoolique.

Pour traiter les coupures cutanées sans gravité, vous pouvez verser quelques gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade dans votre savon liquide maison. Enfin, pour mettre au point un savon maison antibactérien, ajoutez quelques gouttes d’HE de tea tree (arbre à thé) au mélange. À vous de sélectionner l’huile qui convient le mieux à vos mains pour décupler les vertus adoucissantes de votre savon liquide maison !

La recette du savon liquide naturel (avec ou sans huile essentielle)

Fabriquez votre propre savon écologique à la maison, et sevrez-vous des flacons, bouteilles à usage unique et autres emballages plastiques !

Ingrédients pour un flacon de 60 cl environ :

  • 50 cl d’eau
  • 3,5 cuillères à soupe de savon de Marseille (râpé ou en paillettes/copeaux)
  • 3 cuillères à soupe de glycérine ou de miel liquide (mêmes propriétés)
  • 2,5 cuillères à café d’huile végétale (olive, amande douce, tournesol, colza…)
  • Quelques gouttes d’une huile essentielle ciblée uniquement pour traiter les affections cutanées (et non pour parfumer !) – facultatif

Ustensiles à prévoir :

  • Une bouilloire ou une casserole
  • Un bol ou un saladier
  • Un petit entonnoir pour transvaser

Étapes de préparation :

1/ Portez l’eau à ébullition dans une casserole ou une bouilloire.

2/ Dans un grand bol, mettez le savon de Marseille râpé et versez l’eau bouillante par-dessus.

3/ Ajoutez l’huile végétale de votre choix et mélangez.

4/ Ajoutez le miel et mélangez de nouveau.

5/ Réservez le temps que le mélange refroidisse et que le savon de Marseille se dissolve entièrement. Vous pouvez mélanger de nouveau pour l’y aider.

6/ Une fois que le mélange a refroidi, ajoutez l’huile essentielle si vous avez choisi d’en utiliser dans votre recette (optionnel). Si vous versez votre essence lorsque le mélange est encore très chaud ou bouillant, ses propriétés seront atténuées, voire annulées. Les huiles essentielles sont en effet très sensibles à la chaleur et aux changements de température.

7/ Transvasez votre savon liquide pour les mains dans votre distributeur à pompe à l’aide d’un entonnoir et secouez bien avant de l’utiliser. Patientez le temps que le mélange se solidifie légèrement, ce n’est pas immédiat…

savon mains liquide antibactérien
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Astuces & conseils d’utilisation

Inutile de préciser que des ingrédients bio seront encore plus efficaces pour prendre soin de vos mains et les entretenir comme il se doit. En plus de faire un geste pour la planète en contribuant à limiter la pollution des sols et des eaux. Militez contre les pesticides depuis votre salle de bain !

Si vous êtes vegan, vous pouvez remplacer le miel de cette recette par de la glycérine végétale pour une texture qui se tient encore mieux (agent émollient et hydratant).

Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez très bien simplement mélanger du savon de Marseille râpé avec de l’eau bouillante. Vous obtiendrez une formule plus ou moins moussante qui conviendra très bien pour débarrasser vos mains de toutes leurs impuretés. En revanche, cette formule ne saurait être aussi hydratante.

Utilisation

Utilisez votre savon liquide maison à la manière d’un gel moussant désinfectant ou d’un savon liquide du commerce. Déposez une noix de produit au creux de vos mains et frottez avec un peu d’eau pour faire mousser. N’en oubliez pas de nettoyer vos ongles, abritant généralement toute une colonie de bactéries, surtout s’ils sont longs.

Rincez vos mains à l’eau claire et séchez-les délicatement à l’aide d’une serviette propre (on ne vous apprend rien). Et pour la piqûre de rappel, voici quelques recommandations officielles pour bien se laver les mains et éviter la propagation de virus (on a assez donné ces dernières années !) : Quand et comment se laver les mains ?

Vous pourrez disposer votre distributeur de savon liquide maison devant le lavabo de votre salle de bain, mais aussi autour de l’évier de votre cuisine ou encore dans vos toilettes si celles-ci contiennent un point d’eau. On a toujours besoin d’avoir un savon sous la main !

savon mains liquide antibactérien recette diy zéro déchet
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Conservation

Agitez bien votre flacon au moins une fois par semaine pour re-homogénéiser votre savon liquide. Comme c’est le cas pour les savons liquides de la grande distribution, vous pourrez conserver votre flacon au moins un an.

Comment rendre son savon liquide maison encore plus moussant ?

Évidemment, cette recette de crème-savon maison ne saurait mousser aussi bien qu’un pousse-mousse industriel, et ce n’est pas plus mal ! Néanmoins, si vous souhaitez obtenir un résultat plus moussant, rien ne vous empêche d’ajouter à votre recette un tensioactif d’origine naturelle (INCI).

Vous pouvez aussi ajouter un peu de glycérine végétale naturelle, de gel d’aloe vera ou de gomme de xanthane si vous souhaitez conserver une texture épaisse. En effet, au fil des utilisations, le savon peut se liquéfier légèrement.

Savon solide vs savon liquide

Enfin, la solution la plus simple reste d’utiliser un pain de savon adapté à votre peau sensible et au profil de vos mains ! Ainsi, vous pourrez utiliser en hiver un savon très riche en huiles végétales* pour nourrir, hydrater et adoucir vos mains sensibles au froid, si ce n’est aux gerçures et aux crevasses.

Un savon doux à la lavande sera quant à lui parfait pour laver vos mains en été et apaiser les piqûres de moustiques, tout en les désinfectant naturellement. Choisissez le bon savon en fonction de vos spécificités cutanées !

*Si vous avez les mains très sèches, utopiques ou gercées, privilégiez les huiles végétales les plus nourrissantes. C’est notamment le cas de l’huile de noisette, de coco, d’argan ou même de ricin.

distributeur savon naturel recette savon liquide mains
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Et vous, connaissez-vous une autre recette de savon liquide maison spécial mains sensibles ? Partagez-nous votre expérience zéro déchet en commentaire !

5/5 - (1 vote)

39 Comments

Poster un commentaire
  1. Bonjour Céline,
    J’ai réalisé cette recette pour la première fois (avec du savon de Marseille à la lavande, c’est fantastique) et j’ai dû ajouter de la gomme de xanthane pour que le savon soit moins liquide. Cependant, je crois en avoir trop mis. :-\ Quelle serait la quantité de gomme à ajouter à la quantité de liquide ? J’ai jeté un oeil sur différents sites et pour environ 500 ml d’eau on recommande 1,5 gr de gomme de xanthane. Merci et au plaisir de te lire très bientôt ! 🙂

  2. Bonjour, je souhaite créer mon savon liquide, j’ai plusieurs questions, est ce que je peux le mettre dans un distributeur de savon en bambou sans souci ?

    Deuxième question pour le SCI j’ai vu que ça épaissit et sur internet j’ai vu que ça nettoie bien ( important à cette période et lors des petits virus 😀 )

    Mais du coup quel quantité mettre dans la préparation s’il vous plaît ? Merci beaucoup 🙂

    • Bonjour Céline,
      Merci de votre message et bravo pour votre engagement ! Personnellement je préfère éviter le SCI mais pourquoi pas… Je ne saurai vous indiquer la quantité exacte en revanche 🙁 Faites attention également si le SCI épaissit, ça risque de boucher la tige de votre distributeur. En espérant tout de même vous avoir aidée, je vous souhaite une belle journée

      • Bonjour et merci 🙂 c’est avec plaisir !

        D’accord donc vous me conseillez plutôt quoi pour épaissir et à la fois bien nettoyer ?

        Merci de votre réponse 🙂

  3. Tant qu’a vous lancer dans une fabrication maison, vous pouvez egalement gagner du temps en fabriquant un produit 2 en 1 que vous pourrez utiliser a la fois comme savon (sans savon) et comme shampoing solide .

    • Bonjour, merci de votre lecture et de votre commentaire. Et oui, vous avez raison, les produits multiusages sont les meilleurs ! 😉 Belle journée

  4. Bonjour,
    Merci pour cette superbe recette. Je me permettrai 2 questions.
    1) Si je n’ai pas mis de glycérine au début (juste du miel), puis-je en rajouter plus tard? Ou faut il tout recommencer ou le rechauffer pour qu’il se lie bien avec la liquide?
    2) J’en ai fait pour 8 mois et je viens de lire que ça ne dure que 4 mois. Rajouter de l’extrait de pamplemousse pourrai le conserver? Ou le mettre au frigo ou autre?

    Merci d’avance pour l’attention à ce message et bonne journée 🙂

    • Bonjour Bastien, merci de votre commentaire et de vos compliments 🙂 Et surtout, bravo pour votre engagement ! Pas d’inquiétude si vous n’avez pas mis de glycérine, vous pouvez tout à fait la rajouter par la suite en effet. Vous pouvez également ajouter un conservateur naturel comme l’extrait de pamplemousse ou la vitamine E. Préférez conserver votre savon à température ambiante, plus pratique pour l’appliquer n’est-ce pas ? 😉 Belle journée à vous également

    • Vous pouvez ajouter un peu d’eau bouillante si besoin 😉 Comme indiqué dans cette recette, le savon obtenu ne saurait être 100% liquide non plus ! 😉 Belle journée

  5. Bonjour,
    J’ai réalisé cette recette plusieurs fois et cela fait 2 fois que le savon est très bien au début, puis lorsqu’on arrive à la moitié du récipient, il devient très liquide, trop liquide… et donne l’impression de se laver les mains avec de l’eau. (Et surtout son utilisation avec des enfants devient compliquée, parce que ça gicle partout!)
    À savoir que j’utilise à chaque fois différentes huiles et du miel. Je vais essayer avec la glycérine mais avez vous une idée de la raison de cette réaction?
    Merci d’avance!

    • Bonjour Sophie, merci de votre retour sur cette recette et de votre engagement ! 😉 Nous sommes navrés que cette formule ne vous convienne pas 🙁 vous pouvez en effet ajouter de la glycérine végétale naturelle si vous souhaitez conserver cet aspect gélatineux, voire du gel d’aloe vera épais (enrichi en gomme xanthane). Belle journée ! 😉

    • Bonjour Sophie, j’ai exactement le même problème !! mon savon se liquéfie définitivement après quelques jours à peine d’utilisation… vraiment très désagréable en main après :/ peut être que c’est le miel choisi ? Si quelqu’un a la réponse je prends également !! 🙂

    • Bonjour, merci de votre lecture. Vous pouvez conserver ce savon environ 3 à 4 mois, selon l’état. Et bien sûr, allonger sa conservation avec par exemple du conservateur cosgard 😉

  6. Bonjour,
    J’ai la même recette que vous et malgré tout mon savon et beaucoup trop liquide. Est-ce que je pourrais le solidifier un peu en mettant de l’agar-agar ou autre gélifiant pour le rendre un peu plus solide.
    Merci de votre attention.

    • Bonjour, merci de votre lecture 🙂 Bien sûr, vous pouvez tenter l’expérience ! Faites-nous part de votre résultat 😉

  7. Bonjour
    Merci pour vos recettes 🙂
    J’ai fait cette recette, car elle est vraiment facile à faire. Cependant avec les doses indiquées, j’ai eu un résultat vraiment très très liquide, une consistance proche de l’eau. J’ai donc rajouté pas mal de savon de Marseille râpé (que j’ai fait fondre dans de l’eau chaude auparavant), et c’est un peu mieux. Par contre pour avoir l’impression que ça me lave suffisamment les mains, je mets 2 ou 3 pschitts pour me laver les mains.

    • Bonjour, merci à vous de votre lecture et de votre engagement ! 🙂 Étrange, chez nous cela forme un gel, quand on le laisse reposer…

  8. Bonjour, alors moi comme souvent la texture est gluante/ visqueuse, avez vous un moyen d’y remédier. Je n’aime vraiment pas… Et malgré plusieurs recettes et différents produits c’est toujours pareil.

    • Bonjour, merci de votre retour et bravo pour votre engagement ! 🙂 Comme nous l’avons précisé dans la recette, en effet, ce savon se rapproche plus d’un gel que d’un véritable savon liquide… Certains ajoutent du SCI pour le côté moussant… à prendre ou à laisser ! 😉

  9. Bonjour Margaux.Merci pour votre recette du savon liquide. Est)ce que je peux ajouter un INCI (Sodium cocoyl) et si oui combien ? D’avance merci pour votre réponse et portez-vous bien.

    • Bonjour Carmen, merci de votre lecture et de votre engagement ! 🙂 Pour ma part, j’essaie d’éviter le plus possible les tensioactifs, que je ne trouve d’ailleurs pas en vrac 😉 Cela dit, si vous souhaitez une texture très moussante, vous pouvez en rajouter, bien sûr; à condition de respecter les dosages indiqués sur votre paquet (et privilégiez le SCI aux autres tensioactifs). Belle journée ! 🙂

    • Bonjour, merci à vous et bravo de votre engagement ! 🙂 Je dirais que cette solution rentre dans un flacon à pompe d’environ 60 cl, vous savez, les distributeurs classiques 😉

  10. Bonjour, merci pour la recette je viens de la tester. Je me demandais si on pouvais également l’employer comme gel douche pour une peau sensible qui tiraille ?
    Bonne journée

    • Bonjour, avec plaisir ! 🙂 Oui bien sûr, à condition de ne pas mettre d’huiles essentielles ! Merci de votre retour 😉

  11. Bjr Margaux, tout d’abord, merci pour vos recettes !
    J’ai fait cette recette. Malheureusement le savon est un peu trop gluant. Comment puis-je l’améliorer ? Merci !

    • Bonjour 🙂 Merci pour vos compliments qui me vont droit au coeur et bravo pour votre engagement 🙂 Oui en effet ce savon pour les mains est plutôt à envisager comme un gel nettoyant. Si vous souhaitez obtenir une texture plus liquide, vous pouvez ajouter un peu d’eau bouillante pour le diluer. Mais attention, quand on en met trop, le savon perd son côté moussant…

  12. Bonjour j ai fait cette recette mais mon savon s est complètement figé une fois refroidi. Cela est du quoi ? Et comment faire ? Merco pour votre retour

    • Bonjour, oui sa texture est épaisse, à la manière d’un gel, comme précisé dans la recette. Vous pouvez toutefois le délayer avec un peu d’eau bouillante (préparez-vous à bien secouer ^^) si vous n’appréciez pas cette consistance 😉

  13. Bonjour,
    J’ai un porte savon fixé au mur, je ne vais donc pas pouvoir remuer le mélange 1 fois par semaine. Si on ne le fait pas est ce que cela se fige? Car j’ai testé une autre recette et c’est complétement figé.
    En vous remerciant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *