Thaïlande moines bouteilles plastique
Capture vidéo : Franceinfo/France Télévisions
in

Thaïlande : des moines récoltent des bouteilles en plastique et les transforment en toges

En Thaïlande, à l’heure où le plastique règne sur les eaux fluviales, les moines bouddhistes concernés par la pollution ont décidé de mener une action en recyclant ingénieusement les bouteilles en plastique. Un mouvement écocitoyen qu’ils considèrent aussi comme un devoir religieux.

Nous sommes tous concernés par la pollution, qu’elle soit atmosphérique, sonore, numérique ou aquatique. En Thaïlande, cinquième pays plus grand pollueur des océans, des moines bouddhistes ont eu une idée géniale pour lutter contre la pollution plastique : transformer des bouteilles en tuniques !

La Thaïlande, 5e plus grand pays pollueur des océans

Malgré ses modestes 65 millions d’habitants, la Thaïlande est le cinquième pays plus grand pollueur des océans. Chaque jour, un(e) Thaïlandais(e) utiliserait en moyenne 8 sacs plastique, jetés ensuite dans des décharges bondées qui ne peuvent plus traiter les déchets. Résultat : des sacs et bouteilles plastiques par centaine, qui se déversent dans les rivières et cours d’eau environnants pour finir tristement dans l’océan. Depuis que la Chine a interdit l’importation de déchets plastiques provenant des États-Unis ou d’Europe, des tonnes et des tonnes de poubelles ont fait leur apparition dans la région. On peut alors aisément comprendre la place du pays au classement. La pollution plastique est un fléau, qui concerne la jeunesse thaïlandaise, mais aussi… les moines bouddhistes !

Thaïlande moines bouteilles plastique
Capture vidéo : Franceinfo/France Télévisions

Des moines bouddhistes récupèrent des bouteilles en plastique et les transforment en tuniques pour lutter contre la pollution

Phra Maha Pranom est le moine thaïlandais à l’initiative d’un projet qui vise à lutter contre la pollution des eaux par le plastique. Grâce à un savant procédé de recyclage puis de filage, ce réseau de moines écolos de la province de Samut Prakan transforme sacs et bouteilles plastique en tuniques couleur safran. Selon le moine, le plastique ne serait pas une mauvaise chose quand on sait s’en servir à bon escient, et le recycler en d’autres éléments :

Le plastique n’est pas forcément une mauvaise chose si nous en tirons le meilleur parti. Nous pouvons continuer à le réutiliser pour le transformer en huile, en briques ou même en bitume.

Plus de 800 toges recyclées en moins de deux ans

Pour fabriquer leurs toges recyclées, les moines commencent par collecter des bouteilles en plastique dans les villages voisins, auprès de villageois qui leur en font don en échange d’une bénédiction.

Vient ensuite l’étape du tri des bouteilles et autres matières plastiques, pour les compacter en gros cubes plus faciles à transporter. Ces cubes sont alors recyclés en fibres de polyester, celles-ci ensuite filées pour obtenir un fil textile à tisser.

Le processus consiste à réduire les bouteilles en plastique en petits flocons et à les transformer en fils. On ajoute ensuite du coton, une teinture et on tisse ces fils qu’on renvoie au temple où on les transforme en toges.

En deux ans, les moines thaïlandais auraient déjà recyclé plus de 40 tonnes de plastique. Le temple bouddhiste de la province aurait produit plus de 800 toges, commercialisées par la suite entre 60 et 100 euros, à travers l’Asie. L’argent récolté aide à soutenir le projet écologique et citoyen.

moines Thailande bouteilles plastique robes
Capture YouTube : Fashion Forward! Thai Monks Turn Plastic Bottles Into Robes in Major Recycling Effort/Veuer

Retrouvez le travail de ces moines thaïlandais et leur engagement contre la pollution plastique en vidéo :

Des moines bouddhistes à l’assaut du plastique !

Vous avez aimé cet article sur ces moines de Thaïlande qui recyclent des bouteilles plastique ? Vous aimerez aussi :

Les alternatives durables à 10 objets en plastique que vous pensiez indispensables

Vaisselle écologique jetable : quelles matières privilégier pour une meilleure biodégradabilité ?

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets : 5 initiatives nationales honorables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *