Bretagne plage mer océan vacances zéro déchet
©Razvan/iStock
in

Comment passer des vacances d’été zéro déchet ? Les astuces pratiques !

Passer des vacances d’été zéro déchet n’est pas une utopie ! Voici quelques conseils pratiques et faciles, à suivre lors de vos déplacements et une fois sur place, pour réduire votre empreinte carbone estivale.

Les vacances d’été approchent à grands pas et après s’être confiné/es plusieurs mois, il nous tarde de reprendre le chemin de l’océan, de la montagne ou de la campagne pour détoxifier nos poumons encrassés par la pollution citadine. Mais notre conscience écologique pourrait bien tiquer lorsque notre groupe d’amis nous annonce que cet été, il va falloir emprunter l’avion pour lézarder… Et on n’aurait pas tort ! Pourquoi reprendre ses (mauvaises) habitudes et reproduire l’ancien schéma alors que cette période de confinement nous a enseigné combien notre mode de vie pouvait mettre la vie des hommes et des espèces animales en danger ? Décidons de voyager concerné/es. Voici quelques astuces faciles à mettre en place lors de vos déplacements et une fois sur votre lieu de vacances, pour des congés zéro déchet cet été (ou à n’importe quel autre moment) !

Et si vous n’avez pas le choix et devez impérativement fouler le sol des aéroports, nous avons tout de même quelques astuces pour vous (nous ne sommes pas si fermés) !

Vous ne savez pas où aller ? Choisissez d’explorer votre propre pays !

La France possède une grande diversité de paysages qui saura satisfaire tous les profils de vacanciers. Et en général, on ne le connaît pas tant que ça, notre pays. Qui peut se vanter, à moins de n’y habiter à l’année, de connaître la Bretagne sur le bout des doigts, la Corse de long en large ou encore toutes les montagnes des Alpes ou du Pays Basque ? Entre mer, montagne et campagne, la diversité naturelle de la France est immense, et souvent insoupçonnée de ses propres habitants. Certaines régions peuvent même nous transporter illusoirement dans d’autres pays, sans avoir à prendre l’avion ! C’est par exemple le cas des Ocres de Rustrel, dans le Vaucluse (le fameux “Colorado provençal”), des îles bretonnes des Glenan, pareilles aux mers des Seychelles ou encore de la dune du Pyla, enserrée autour d’une forêt d’apparence amazonienne. Nous n’avons encore rien vu !

Non, vous n’êtes pas aux USA, mais bien en France ! ©Max Lecoq/Wikimedia Commons

Décidez de voyager autrement

Avant le confinement, vos vacances d’été consistaient à prendre le volant pour vous rendre en famille chez vos beaux-parents ? Aujourd’hui, pourquoi ne pas enfourcher votre vélo de rando tout équipé et partir à l’aventure sur les voies cyclables balisées qui jalonnent le parcours de la Vélodyssée ? Cet itinéraire européen permet de voyager à vélo à travers la France (et l’Europe) en toute sécurité. Une nouvelle façon de voyager qui vous permettra de découvrir l’Hexagone sous un autre angle, en gardant des souvenirs uniques. On parie que vos enfants vont en redemander !

Sur le même schéma, vous pouvez partir à l’aventure quelques semaines à pied sur les chemins de pèlerinage divers et variés, ou à travers les Alpes. Enfin, si vous n’avez pas beaucoup de temps, vous pouvez simplement préférer le train à la voiture. Certes le moyen de transport est un peu plus cher, mais quel est le prix à payer pour un confort sans pareil ? Adieu embouteillages et aires d’autoroute bondées : bonjour lecture, sieste et toilettes disponibles sans devoir s’arrêter ! Il n’y a pas de prix à réduire son empreinte carbone ! D’autant plus qu’en train, vous pourrez rattraper cette journée de travail que vous pensiez prendre pour rouler toute la journée… Un bon moyen de compenser les frais ! N’hésitez pas à vous renseigner sur les possibilités d’abonnement (cartes & tarifs réduits), qui pourraient facilement rentabiliser vos voyages ferroviaires.

voyage vélo sport
©mihtiander/iStock

Privilégiez les établissements un minimum sensibles à l’environnement

Réserver un hôtel ou un centre de vacances particulièrement friand d’échantillons de shampoings, gels douche à usage unique et autres goodies, ou encore de nourriture industrielle, il y a de fortes chances pour augmenter votre empreinte carbone pendant vos vacances ! Sans pour autant vous restreindre aux établissements 100% écolos, vous pouvez toutefois vous renseigner sur les pratiques de certains. De nombreux gîtes ou tables d’hôtes proposent par exemple des repas élaborés avec des produits frais et locaux, voire parfois même bio. Partir en vacances en respectant son mode de vie zéro déchet passe aussi par le choix de ses hébergements !

Préparez votre trousse de toilette zéro déchet pour éviter le gaspillage sanitaire

En voyage, le zéro déchet a du bon ! En effet, souvent, nos produits de beauté sont multifonctions et prennent moins de place dans la valise. Une trousse de toilette zéro déchet doit anticiper toutes les situations, pour éviter de se retrouver à utiliser des échantillons en plastique qui seront jetés (et remplacés) à peine entamés ! Voici la liste de ces articles d’hygiène écologiques essentiels à emmener dans sa trousse de toilette :

  • Un pain de savon et sa pochette enduite (certains savons 2-en-1 lavent aussi les cheveux)
  • Un shampoing solide si votre savon n’est pas multifonction (à glisser dans sa pochette à savon)
  • Une brosse à dents en bambou (plus fine et légère)
  • 1 ou 2 cotons démaquillants lavables pour les femmes (à laver à l’eau et au savon où que vous soyez)
  • Un petit bocal de dentifrice maison (dans un mini-pot comme ceux des confitures Bonne Maman petit format)
  • Une fiole d’huile végétale pour hydrater sa peau ou une crème solide (corps, visage et même démaquillage)
  • Un déodorant solide ou une pierre d’alun naturelle
  • Une coupe menstruelle pour les femmes
  • Un coupe-chou et un savon à barbe pour les hommes (certains savons 3-en-1 lavent corps & cheveux en plus de servir de mousse à raser)
  • Un cure-oreilles en bois (facultatif).

Astuce anti-gaspi : recyclez vos morceaux de savons rabougris que vous n’avez pas finis pour vous en servir dans les lieux communs (cuisine, toilettes ou salle de bain) de votre location de vacances. Et enfin en venir à bout !

déodorant naturel et zéro déchet
©Bogdan Kurylo/iStock

Si vous avez prévu de louer un logement, emportez un kit de ménage zéro déchet ou innovez sur place avec les moyens du bord

Les locations de vacances proposent souvent deux options pour le ménage. Soit vous participez aux frais d’une femme de ménage en fin de séjour, soit vous vous chargez de nettoyer le logement vous-même. Dans le second cas, vous pourriez vite déchanter à la vue des produits ménagers cachés dans les placards, tous plus chimiques et plastifiés les uns que les autres… Pour ne plus succomber au désespoir, préparez votre kit d’entretien zéro déchet spécial vacances ! Vous pourrez facilement emporter un petit pot de poudre lave-vaisselle maison, une fiole de lessive au lierre (ou la faire vous-même sur place) ou encore un spray de vinaigre blanc. Ce ne sont pas ces articles de ménage qui vont charger votre valise !

Si vous avez oublié votre nécessaire de nettoyage naturel, ne cédez pas à la tentation d’appuyer sur la gâchette en plastique ! Du liquide vaisselle ou du savon suffisent généralement à nettoyer à peu près toutes les surfaces efficacement (lavabos, baignoires, éviers…). En plus de laver votre vaisselle sale. Et si vous dénichez une bouteille de vinaigre blanc abandonnée dans un placard, c’est tout gagné !

N’oubliez pas votre kit de voyage zéro déchet

Que vous voyagiez en train, en bus, en covoiturage ou en vélo, un kit de voyage zéro déchet s’impose pour parer à toutes les éventualités ! N’oubliez pas de glisser dans votre sac à dos une gourde en acier inoxydable (plus légère que le verre et plus écologique que le plastique), une cuillère et une fourchette en bambou, un couteau-suisse et quelques sacs à vrac. Complétez votre kit par une tasse à café de camping (vous savez, ces modèles émaillés légers), 2 à 3 mouchoirs en tissu dont certains pourront faire office de serviettes et un lunchbox ou une boîte en fer pour récupérer vos denrées ou préparer votre déjeuner.

sac à dos kit du zéro déchet voyage déplacement vacances
©Igishevamaria/iStock

Privilégiez les restaurants qui proposent des plats frais et locaux et fuyez les fast-foods où l’emballage est roi

Les établissements de restauration rapide rencontrés au hasard de vos passages sont à éviter pour la grande quantité de déchets qu’ils génèrent. En général, leurs plats sont servis dans des contenants en plastique ou en carton à usage unique. Privilégiez les restaurants, les vrais, ceux où vous pouvez vous attabler et manger et boire dans des assiettes et verres lavables (avec de vrais couverts). Trop cher pour votre budget vacances ? Les food-trucks sont généralement tenus par de jeunes gens conscients des enjeux climatiques, qui acceptent souvent volontiers les contenants.

Renseignez-vous sur les commerces à proximité de votre lieu de vacances et achetez en vrac

Il n’y a pas que les magasins bio ou zéro déchet à proposer du vrac, bien que ces boutiques soient souvent les meilleures alternatives aux commerces classiques. Les marchés, les producteurs locaux, les boulangeries, fromageries ou encore la supérette du coin (pour les fruits et légumes) proposent eux aussi des aliments en vrac. Profitez-en et ne sortez pas sans vos sacs à vrac !

Protégez-vous du soleil tout en respectant la planète

La grande majorité des crèmes solaires du commerce sont toxiques pour la faune et la flore aquatique. Misez sur des protections solaires biodégradables et naturelles ou fabriquez votre écran vous-même (mais attention, il ne saurait surpasser l’indice SPF25/30). Choisissez des lunettes de soleil sans plastique (si vous les perdez au cours de votre baignade, le 7e continent s’aggrave…), ou au moins des modèles recyclés ou d’occasion. Certaines paires sont en bois, en bambou ou même fabriquées à partir des déchets de crustacés !

lunettes de soleil crème solaire vacances zéro déchet
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Évitez d’acheter des souvenirs inutiles ou choisissez-les bien

Les bibelots que vous ramenez généreusement à vos proches de vos voyages divers et variés sont souvent fabriqués dans de lointaines contrées (en Asie principalement). Comme pour vos vêtements, évitez de favoriser le made in China et privilégiez les petits artisans. Une bouteille d’huile d’olive récoltée à la coopérative devrait faire plus plaisir qu’un porte-clés bon marché qui ne tardera pas à se casser…

Privilégiez les activités ou les sports doux pour la planète

Vous respectez le zéro déchet toute l’année, mais vous lâchez en vacances en faisant vrombir le moteur de votre jet-ski ou bateau à moteur ? On ne peut pas être parfaite/e ! Mais voilà tout de même des convictions un peu contradictoires… Si vous le pouvez, privilégiez les sports nautiques ou de plein air écologiques. Surf, planche à voile, kitesurf, voilier, paddle, marche à pied, randonnée en montagne, yoga… Les sports écolos ne manquent pas ! Consultez notre liste des sports les plus green en lien en fin d’article.

enfants famille montagne joie vacances zéro déchet
©evgenyatamanenko/iStock

Obligé/e de voyager en avion ? Compensez votre bilan carbone avec ces astuces zéro déchet !

Quand on voyage en avion, difficile d’éviter d’augmenter son impact carbone. Sans parler du trajet aérien lui-même, les aéroports n’ont pas le chic du zéro déchet. Entre les boutiques duty-free où tout est emballé, et la nourriture sous vide proposée à bord, difficile de réduire ses déchets. Des astuces écologiques s’imposent pour ne pas rajouter à votre bilan carbone :

  • Remplir sa gourde à l’aéroport et la vider avant les contrôles de sécurité. Vous la garderez ainsi pendant toute la durée de votre voyage et éviterez d’acheter une bouteille en plastique.
  • Préparer son/ses repas à l’avance dans un contenant autorisé pour éviter les plateaux-repas sous vide à bord de l’avion. Si vous n’avez pas eu le temps de préparer votre lunchbox avant votre départ, dégainez vos sacs à vrac pour aller acheter un sandwich dans une boulangerie autour ou dans l’aéroport.
  • Respecter les consignes en termes de contenance de flacons. Cela vous permettra d’éviter de vous faire confisquer vos produits de beauté ou d’hygiène et d’en racheter.
  • Glisser ses produits d’hygiène et de beauté dans une pochette transparente réutilisable (une trousse de toilette spéciale voyage par exemple) pour éviter de se faire sermonner aux contrôles et récupérer un vilain sachet plastique…
  • Éviter les bagages en soute pour ne pas surcharger l’avion qui consomme déjà assez comme ça ! Votre sac à dos de rando contiendra facilement tout votre nécessaire, et passe souvent comme bagage à main dans la plupart des compagnies aériennes. Renseignez-vous tout de même avant de réserver votre billet.

Sinon… évitez de voyager en avion si vous pouvez faire autrement !

prendre le train femme voyage zéro déchet
©natalie_board/iStock

Des astuces zéro déchet pour des vacances et congés plus respectueux de l’environnement !

Vous avez aimé ces astuces pour passer des vacances zéro déchet ? Vous aimerez aussi :

Voyager zéro déchet : le guide du globe-trotter concerné

Sport & environnement : comment se dépenser sans (trop) polluer ? Top 10 des sports les plus écolos

Voyager zéro déchet, c’est possible ! 5 façons de ne pas augmenter son empreinte carbone en vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *