viande rouge aliment assiette manger vieillir plus vite boeuf
©Rawpixel/iStock
in

La viande fait vieillir plus vite : encore une bonne raison de réduire sa consommation !

En plus de générer des émissions de CO2 non négligeables et de porter atteinte à la dignité animale, la viande ferait vieillir plus vite. Autant de bonnes raisons d’en réduire sa consommation !

La viande est dans le collimateur de nombreux acteurs. Les végétariens et végétaliens, tout d’abord, qui luttent activement contre l’exploitation et la maltraitance animale. Suivis de près par les écologistes et les consommateurs soucieux de l’environnement. Si ce n’est tous ceux et celles qui ont compris que viande rouge et santé ne font pas bon ménage…

La production de viande explose le bilan carbone

Vous le savez sûrement déjà, la viande n’est pas l’aliment le plus écologique de tous. D’ailleurs, c’est aussi le cas de la plupart des produits d’origine animale. Ces denrées d’élevage demandent en effet énormément d’eau et de ressources pour leur fabrication. À la fois pour nourrir et abreuver le bétail, et pour cultiver les champs nécessaires à leur fourrage (pesticides, OGM, etc.). En comptant la déforestation que provoque une telle production, le bilan carbone de la viande s’alourdit sérieusement. En plus de cela, l’aliment carné ne serait pas si bon pour la santé… Pourquoi ne pas s’en sevrer ?

viande rouge barquette plastique supermarché acheter taxe
©Sergeyryzhov/iStock

La viande, un aliment qui ferait vieillir plus vite

Selon la dernière étude du British Medical Journal, les consommateurs réguliers de viande rouge s’exposeraient à un risque de vieillissement prématuré. Les résultats de l’étude indiquent en effet que les personnes mangeant régulièrement de la viande rouge (porc, bœuf ou agneau) ont 25% de plus de chance de mourir prématurément que celles qui n’en mangent pas (ou moins, voire celles qui lui préfèrent la viande blanche).

Si le processus de vieillissement peut s’accélérer sans faire apparaître de maladie particulière, de plus en plus de pathologies s’observent chez les gros mangeurs de chair. Notamment des cancers, diabètes, insuffisances rénales ou troubles cardiaques.

L’excès de protéines a pour effet d’accélérer le vieillissement des cellules

Aujourd’hui, difficile de nier que notre mode d’alimentation n’est pas en étroite corrélation avec notre état de santé. Le processus de vieillissement est ainsi susceptible de s’accélérer par la maladie, certes, mais aussi et surtout par notre manière de s’alimenter.

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, un excès de protéines n’a pas pour effet de décupler la force ou la masse musculaire, mais plutôt d’accélérer le métabolisme et le vieillissement cellulaire. La charcuterie par exemple, augmenterait de plus de 50% le risque de contracter une maladie cardiaque, une des pathologies les plus meurtrières à échelle mondiale (2e cause de mortalité en France). Ce produit très apprécié de nos apéritifs français, riche en acides gras saturés, a le don de faire vieillir plus vite, voire de risquer la tumeur ou le cancer dans le pire des cas… La faute aux acides gras saturés, au sel en excès et aux conservateurs. Mais même une viande rouge plus ou moins “saine” serait à l’origine d’un vieillissement rapide.

remplacer la viande vache
©Pexels

En revanche, passé un certain âge, les protéines deviendraient plus importantes à l’organisme. À condition bien sûr, de respecter la loi de la modération, l’excès n’étant jamais bon.

Viande rouge et phosphate

Des chercheurs de l’Université de Glasgow ont quant à eux fait un lien entre viande rouge et phosphate. Les scientifiques ont ainsi pu comparer les âges biologiques de plusieurs habitants de la ville écossaise, observant que les consommateurs de viande rouge avaient un taux important de phosphate dans le sang, et un âge biologique beaucoup plus élevé que ceux ne mangeant que peu de produits carnés. Ces derniers auraient ainsi une espérance de vie supérieure de 14 ans pour les hommes et de 11 ans pour les femmes, comparés aux mangeurs de viande !

La viande n’est pas le seul aliment à faire vieillir plus vite

Bien que la viande rouge puisse se targuer d’enregistrer des records en termes d’impact carbone, en revanche, l’aliment carné n’est pas le seul à accélérer le vieillissement cellulaire. Ainsi, d’autres produits d’origine animale (ou végétale) peuvent contribuer à faire vieillir l’organisme plus vite. C’est notamment le cas des produits laitiers (fromage, lait), du sucre, du sel, de la caféine ou encore de l’alcool.

fromages plateau manger végétarien fromage
©Anna Puzatykh/iStock

Et vous, saviez-vous que la viande, particulièrement la rouge, faisait vieillir plus vite ? Si vous n’êtes pas végétarien ou végétalien, avez-vous réussi à réduire votre consommation facilement ? Partagez-nous votre avis et vos habitudes alimentaires en commentaire ! Et pour aller plus loin, découvrez ces aliments qui permettent de remplacer la viande efficacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *