magasin zéro déchet vrac ville épicerie
©monkeybusinessimages/iStock
in

Une ville allemande fait le pari de se mettre entièrement au zéro déchet

Au nord du pays, sur les bords de la mer Baltique, une ville portuaire du nom de Kiel a décidé de tenter l’aventure zéro déchet. Si les Allemands sont déjà les champions européens du recyclage, il se pourrait bien que certaines municipalités nous montrent elles aussi l’exemple en matière de réduction de déchets ! Mais comment cette décision va-t-elle être appliquée, au juste ?

Un défi de taille

Les ambitions de la ville de Kiel – qui regroupe pas moins de 250 000 âmes – en termes de zéro déchet se sont en effet étoffées au fil des années. On peut en effet noter dès 2016, la création de l’association Zero Waste Kiel e.V., faisant partie du programme Zero Waste Europe. Deux années plus tard, la ville de Kiel se lance officiellement dans une politique zéro déchet.

D’un côté, nous sommes les champions du monde de tri des déchets, et de l’autre, la création de déchets plastiques n’a observé aucune baisse, bien au contraire.

Voilà le constat duquel est parti Andreas von der Heydt, à la tête de l’agence de protection de l’environnement de Kiel, pour expliquer la raison de ce projet. Mais concrètement, quelles sont les actions qui vont être mises en œuvre pour faire ce grand pas en avant ?

Convertir sa ville au zéro déchet : comment s’y prendre ?

Sur le papier, il s’agira pour la ville de Kiel de stopper plusieurs choses : la production des déchets, et leur incinération ou leur enfouissement. Le but est avant tout de toucher tous les domaines de la vie quotidienne : consommation, architecture, éducation, etc.

D’autre part, un label a été créé, destiné à être collé à l’entrée des magasins acceptant les propres contenants des client(e)s. Pour cela, des démarches auprès des autorités sanitaires ont été nécessaires. La ville devrait aussi promouvoir et aider les magasins spécialisés dans les articles de seconde main, ou encore encourager à abandonner les emballages en plastique.

magasin zéro déchet vrac ville
©monkeybusinessimages/iStock

Kiel, pionnière européenne du zéro déchet ?

Dans les faits, la municipalité a déjà organisé des événements orientés vers la suppression des déchets. La ville allemande abrite par exemple tous les ans le Waterkant, un festival régional ayant pour but de faire connaître des start-ups à la pointe du mouvement zéro déchet.

Comme le précise Marc Delapierre, trésorier de l’association Zero Waste Kiel, il s’agit d’un travail de longue haleine qui peut prendre des années. Mais qu’importe, puisque la municipalité est bien partie pour être pionnière européenne du mouvement zéro déchet.

Et si d’autres villes suivent, la victoire sera considérable ! De plus en plus de métropoles rejoignent en effet le mouvement Zero Waste Europe, en Allemagne donc, mais aussi en Italie ou en Espagne. Et chez nous, on s’y met quand à 100% ?

Vous aimerez aussi :

Voyager zéro déchet, c’est possible ! 5 façons de ne pas augmenter son empreinte carbone en vacances

Sorties zéro déchet : 10 astuces pour ne pas perdre pied lors de vos soirées

Pourquoi les avions de ligne électriques n’existent pas encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *