vue aérienne du ciel Yann Arthus Bertrand réserve naturelle Yvelines terrain
©3sbworld/iStock
in

Yann Arthus-Bertrand achète un terrain et le transforme en réserve naturelle protégée

Yann Arthus-Bertrand, photographe et écologiste militant, décide d’acheter un terrain dans les Yvelines pour le transformer en réserve naturelle protégée. Une bonne résolution écologique pour démarrer l’année du bon pied !

Le photographe et réalisateur français réputé pour sa série de clichés vus du ciel vient d’acquérir un terrain de 28 hectares proche de son domicile dans le département des Yvelines. Son objectif ? Le transformer en réserve naturelle pour protéger de nombreuses espèces, à la fois animales et végétales. Retour sur une bonne action qui met du baume au coeur.

Yann Arthus-Bertrand, un photographe militant

Difficile de passer à côté de Yann Arthus-Bertrand. Le photographe, réalisateur et militant écologiste mondialement connu pour son best-seller La Terre Vue du Ciel (1999), préside aujourd’hui la fondation GoodPlanet.

Depuis 2005, Yann planche sur le programme Action Carbone, un projet destiné à compenser les émissions de gaz à effet de serre de ses propres activités. Ce programme s’étend à présent au milieu public et aux entreprises privées souhaitant réduire leur impact environnemental. Par le biais de sa fondation, Yann Arthus-Bertrand veut sensibiliser et éduquer le grand public à la protection de la planète tout en encourageant la transition via des solutions optimistes et réalistes. De quoi aller vers un mode de vie plus respectueux de la terre et de ses habitants.

Nous devons mettre l’écologie au cœur des consciences.

Une réserve naturelle d’envergure pour protéger plus de 400 espèces

Yann Arthus-Bertrand ne se contente pas des bonnes actions de sa fondation. Récemment, le photographe militant a acquis un terrain de 28 hectares dans la vallée de la Millière, à quelques kilomètres de chez lui. D’une valeur d’1,5 millions d’euros, la propriété devrait subir des travaux de restauration dans le but de devenir une réserve naturelle digne de ce nom ! Comme l’explique Yann, la zone protégée sera accessible à tous :

Cet endroit appartient à tous et restera protégé.

Un ancien pâturage devenu l’habitat naturel de nombreuses plantes et animaux sauvages

C’est au moyen de caméras nocturnes que Yann Arthus-Bertrand a découvert l’existence d’une faune et d’une flore riche dans la zone. Cette ancienne prairie redevenue sauvage abrite en effet près de 300 espèces animales et 150 espèces végétales. Parmi elles, une quarantaine sont protégées, et plusieurs s’avèrent des espèces en danger.

Oiseaux, lapins de garenne, renards roux, blaireaux, chevreuils ou cerfs, la faune s’observe en quantité ! À noter également une espèce d’orchidée en danger d’extinction critique, la dactylorhize de mai.

Chevreuse Vallée France terrain Yann Arthus Bertrand réserve zone protégée
©Nobtis/iStock

Un haut lieu de la biodiversité où pourrait se tenir des conférences

La nouvelle réserve naturelle devrait ouvrir ses portes au public (sauf aux chasseurs, évidemment), accueillant de plus un jardin pédagogique. En plus d’abriter une faune et une flore exceptionnelle, le terrain abrite aussi quelques fermes à rénover. Yann a bien sa petite idée : les transformer en salles de conférences et/ou de formation, pour étudier la biodiversité et former au métier de photographe animalier.

Un financement participatif

Mais Yann Arthus-Bertrand n’a pas tout mis de sa poche pour acquérir ce terrain d’envergure. Le projet, nécessitant un financement important, a pu se faire grâce à l’aide financière de nombreux mécènes, dont la région Île-de-France et le parc naturel régional de Chevreuse.

Et vous, connaissiez-vous la réserve naturelle de Yann Arthus-Bertrand et son projet écologique ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.