magasin zéro déchet vrac ville
©monkeybusinessimages/iStock
in

Passez au zéro déchet en 7 jours ! Les clés pour relever facilement le défi

7 jours pour se convertir au zéro déchet n’est pas un délai utopique, quand on sait un minimum s’organiser. Relevez le défi haut la main avec ces astuces faciles à mettre en place au quotidien !

Malgré l’attraction qu’il exerce sur vous, vous hésitez à vous lancer corps et âme dans un mode de vie zéro déchet, par flemme, par peur d’oser, ou par manque d’organisation ? Pour accélérer votre conversion écologique, pourquoi ne pas vous lancer un défi rapide ? 7 jours pour devenir un(e) citoyen(ne) (presque) zéro déchet, n’est pas si court, quand on est un minimum organisé(e). Voici 7 étapes pratiques pour passer facilement au zéro déchet en une semaine chrono. C’est parti !

Jour 1 : Faites le grand inventaire dans vos pièces de vie

Avant de révolutionner vos manières de faire, procédez d’abord à un grand inventaire. Sortez de vos placards toutes vos denrées alimentaires, vos produits ménagers et d’hygiène. Il se peut que le plastique soit majoritaire… Ne culpabilisez pas, rien de honteux à cela.

Répertoriez les produits et emballages à usage unique, et essayez de réfléchir à ce qu’il serait possible de faire pour les remplacer. Par exemple, le riz ou les spaghettis emballés dans un sachet peuvent facilement être remplacés par des pâtes en vrac (des produits faciles à trouver au détail). En plus, vous serez gagnant(e) financièrement. Les biscuits renfermés sous sachet blister sont aussi très faciles à reproduire en cuisine (voir notre recette de cookies maison express). Et bien meilleurs ! Côté entretien, le vinaigre blanc peut suffire à remplacer la totalité de vos nettoyants ménagers ciblés, car il est multifonction. Voir toutes ses utilisations ici.

Dans la salle de bain, les flacons de gels douche et de shampoing sont très faciles à remplacer par un pain de savon solide qui fait aussi bien le boulot ! Vous ne savez pas comment remplacer votre dentifrice ? Vous pouvez tenter les recettes maison (voire notre formule moussante facile).

Pour y voir plus clair, listez sur papier les items à changer et leurs alternatives. Quand vous séchez en pensant que ce n’est pas possible, préférez privilégier les produits ou objets emballés dans des matières durables et recyclables à l’infini. C’est le cas du bois, du verre ou du métal.

bocaux contenants en verre zéro déchet cuisine
Crédits photo : Piktochart

Jour 2 : Investissez dans un kit zéro déchet ou récupérez/transformez ce que vous avez déjà

Vous possédez déjà une belle collection de tupperwares ? Parfait, réutilisez-la à bon escient ! Comme vous le savez, le zéro déchet consiste à acheter ses produits quotidiens en vrac, sans emballage. Si vous n’avez pas de contenants réutilisables, achetez (ou chinez chez Emmaüs) des tupperwares en verre de préférence, ou des bocaux hermétiques avec joint en silicone (style Le Parfait). Vous ne savez que faire de vos draps ou rideaux usés ? Réutilisez-les pour vous confectionner de jolis sacs à vrac ! Dans tous les cas, pour ne pas perdre pied, nous vous conseillons de disposer de :

  • 10 bocaux ou tupperwares en verre
  • 10 sacs à vrac en tissu (ou plus)
  • 3 boîtes en fer
  • 1 boîte à œufs réutilisable (et solide)
  • 2 grands cabas pour les courses.

Ce kit vous permettra de récupérer vos produits alimentaires en vrac directement auprès de vos commerçants. Tendez-leur gentiment votre contenant AVANT de commander (parfois, un sac plastique va très vite !) et expliquez votre démarche calmement. Il n’y a pas de raison pour qu’ils refusent catégoriquement.

kit zéro déchet couverts sac bois bambou défi 7 jours
©ThitareeSarmkasat/iStock

Jour 3 : Renseignez-vous sur les commerces proposant de la vente en vrac dans votre ville ou village

Quand on pense au vrac, on ne pense pas toujours à tous les commerces qui nous entourent. Sachez pourtant que nombreux sont les aliments proposés à la vente non emballés, et pas que ceux des magasins zéro déchet ! Les boulangeries, les fromageries, les boucheries ou encore les poissonneries n’emballent généralement pas leurs denrées. Du moins pas avant de les avoir vendues… Vous habitez à la campagne ? Quelle chance vous avez ! Les petits producteurs de vos environs seront ravis de vous vendre leurs fromages, leur miel, lait, beurre et autres denrées fraîches au détail et sans emballage. Reste plus qu’à sillonner les alentours, car vous imaginez qu’ils n’ont pas tous eu l’idée (ou l’envie) du recensement virtuel…

Vous habitez en ville, mais n’avez pas encore trouvé de magasin zéro déchet ? Les magasins bio sont équipés de nombreux silos pour vous permettre d’acheter des aliments en vrac. Les épiceries vendent généralement leurs fruits et légumes au détail, tout comme la plupart des supermarchés au rayon frais. Enfin, les marchés de producteurs organisés en ville ou dans les villages sont LE lieu parfait pour tout acheter en vrac. À condition de refuser les sacs. Et en plus, vous prenez l’air ! Pour vos voyages et déplacements professionnels, vous pouvez télécharger l’application mobile Consovrac qui recense tous les commerces proposant de la vente en vrac.

magasin vrac ville bocal
©monkeybusinessimages/iStock

Jour 4 : Armez-vous pour le boulot

Toutes les entreprises n’ont pas encore pris leur virage écologique… Il serait pourtant temps de changer la donne, et d’oublier les distributeurs aux gobelets en plastique à usage unique ! Pour ne pas perdre de vue vos objectifs zéro déchet sur votre lieu de travail, commencez par lister tout ce dont vous avez besoin pour ne pas jeter à outrance. Pour éviter les gobelets de café en plastique, emportez un mug (ou demandez à votre chef d’en financer pour l’ensemble des salariés) et conservez-le sur votre bureau. Dédiez également une gourde que vous laisserez sur votre lieu de travail, ainsi qu’un bocal ou un tupperware au cas où.

À midi, préférez manger ce que vous avez cuisiné la veille, ou privilégiez les restaurants d’entreprise (en refusant les serviettes en papier inutiles). Les food trucks des zones professionnelles sont souvent enclins (et ravis) à transvaser leurs repas dans les contenants de leurs clients. C’est le moment de sortir votre bocal de son tiroir !

sac gourde mug zéro déchet astuces sorties
©natalie_board/iStock

Jour 5 : Envisagez le composteur sans peur (intérieur ou extérieur)

N’ayez pas peur de vous lancer dans l’aventure du compost, une expérience qu’on regrette rarement ! Si vous avez la chance d’avoir un jardin, l’opération sera des plus faciles. Renseignez-vous auprès de votre municipalité pour obtenir un composteur en bois à bas coût (certains sont même gratuits). Si vous habitez en ville, vous pouvez également composter vos aliments grâce au lombricomposteur, ce bac à compost intérieur. Là encore, les services municipaux peuvent vous fournir, moyennant une formation.

Une fois la bête installée dans un endroit frais et ombragé, mettez en place un petit seau à compost dans votre cuisine, ou dédiez un gros bocal en verre hermétique au stockage des déchets alimentaires. Installez également une petite poubelle à compost dans votre salle de bain. Vous n’avez pas idée des articles possibles à composter ailleurs que dans la cuisine ! Ongles, cheveux, poussière, poils de chien et chat, serviettes en papier non imprimées, rouleaux de papier WC terminé… Le compostage vous permettra de réduire considérablement les déchets d’enfouissement et vous aidera à mieux comprendre ce que vous jetez. Et pour les plus frileux/ses, n’ayez pas peur, votre composteur ne dégagera aucune mauvaise odeur si vous le maintenez en bonne forme.

déchets organiques cuisine compostage compost poubelle
©Tatiana/iStock/Le composteur : défi zéro déchet en 7 jours

Jour 6 : Parez à toutes les éventualités en soirée

Ça y est, vous commencez à maîtriser les règles du zéro déchet en société. Mais dès lors qu’on sort de sa routine personnelle, tout s’accélère, et il est facile de perdre de pied. C’est notamment le cas en vacances, lors de soirées ou d’événements culturels. Pour parer à toutes les éventualités, nous vous conseillons de garder un “mini-kit” zéro déchet en permanence dans votre sac (voire dans votre voiture). Celui-ci se compose des articles suivants :

  • Une gourde légère (en acier inoxydable par exemple) vide, que vous pourrez remplir aux toilettes ou ailleurs
  • Un mug léger et incassable (les modèles émaillés sont parfaits)
  • Un set de couverts en bambou (cuillère, fourchette & couteau) et une paille en fer
  • Plusieurs sacs à vrac au cas où
  • Un tote-bag
  • 2 ou 3 mouchoirs en coton dont l’un peut se transformer en serviette improvisée.

Ces articles zéro déchet légers vous permettront de parer à toutes les éventualités, sans alourdir votre sac pour autant. Dégainez votre mug au bar lorsque vous constatez que les gobelets sont en plastique jetable ou tendez votre sac à vrac au boulanger après votre virée en boîte qui vous a affamé(e) ! Vous voilà paré(e) pour tout affronter.

kit du zéro déchet voyage déplacement
©Igishevamaria/iStock : Le sac du défi zéro déchet en 7 jours

Jour 7 : Apprenez à refuser, à oser et à limiter la casse

Vous voilà fin prêt(e) à continuer l’aventure zéro déchet en électron libre ! Pour finir la semaine en beauté, oubliez la frustration, la culpabilité ou la colère que vous pouvez ressentir face aux commerçants peu coopératifs. En revanche, n’hésitez pas à refuser ce dont vous n’avez pas besoin (par exemple, la tonne de serviettes en papier que la boulangère tient à vous offrir avec votre sandwich) et (beaucoup) anticiper. Osez tendre votre tupperware en verre sans vous laisser intimider par les clients ou le commerçant. Refusez d’acheter si vous recevez un non catégorique, vous trouverez une autre boutique plus sympathique. Expliquez vos raisons calmement et gentiment, et remerciez vivement votre interlocuteur en le flattant (ça marche toujours !)…

Bien sûr, vous ne pourrez pas tout faire du premier coup. Rien de grave, limitez seulement la casse : vous n’avez pas trouvé de lait en vrac ? Au lieu de repartir bredouille avec une brique en plastique, recherchez son équivalent en verre, et réutilisez-la ensuite pour vos besoins personnels. Tout est une question d’adaptation…

Bonne chance !

zéro déchet en 7 jours défi vert
Crédits : iStock / Natalia Lavrenkova

Bien sûr, on ne vous met pas le couteau sous la gorge, et si certaines étapes de ce défi zéro déchet en 7 jours vous semblent insurmontables, ne vous en faites pas, c’est l’intention qui compte, et surtout, les petits gestes du quotidien ! Changez vos habitudes à votre rythme et ne culpabilisez pas si vous n’arrivez pas à tout faire.

Vous avez aimé ce défi zéro déchet en 7 jours ? Vous aimerez aussi :

Commencez le zéro déchet à votre rythme ! 12 astuces faciles pour les débutants

Sorties zéro déchet : 10 astuces pour ne pas perdre pied lors de vos soirées !

Halte au gaspillage alimentaire ! 15 astuces faciles pour le réduire au quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *