veste mode responsable écologique textile
©Minianne/iStock
in

Mode responsable : le lin de France, une alternative verte au coton d’Inde ou de Chine

Le lin sort de l’ombre pour révolutionner l’industrie textile en représentant une alternative durable au coton. Une révolution qui a tous ses avantages : la plante est écologique, économique et principalement cultivée en France. Le lin, le nouveau coton !

La France est le premier producteur de lin au monde (environ 80% de la production mondiale). Malheureusement, la plupart des vêtements confectionnés dans cette matière seraient tissés en Asie. Pourtant, la filière du lin français s’avère une excellente alternative écologique au coton, pour sortir de l’emprise de cette plante importée de loin, qui nécessite beaucoup de ressources pour sa culture. Retour sur le lin, cette plante “verte” dans tous les sens du terme !

Le lin textile, une plante écologique qui commence à faire de l’ombre au coton

Le lin est une plante herbacée souvent qualifiée “d’oléagineuse” en raison des graines qu’elle contient. Vous les avez d’ailleurs peut-être déjà rencontrées en vrac dans les silos de votre magasin zéro déchet, ou encore à l’état d’huile. Le lin se reconnaît à ses feuilles nervurées, ses fleurs à cinq pétales, généralement de couleur bleue. L’espèce exploitée par l’industrie textile se cultive pour ses fibres, et prend l’appellation de “lin textile”.

Le lin, une des premières espèces cultivées par l’homme

Le lin serait l’une des premières espèces végétales cultivées de l’Histoire. Le premier tissage de ses fibres remonterait à 36 000 ans, bien avant l’apparition de l’agriculture. Une ébauche de textile en lin teinté aurait ainsi été retrouvée par des archéologues dans une grotte de Géorgie, datant du Mésolithique. Le lin prend déjà le dessus sur son concurrent le coton, exploité comme textile depuis “seulement” 3000 ans…

Aujourd’hui, le lin continue à se cultiver pour les besoins de l’industrie textile, mais aussi alimentaire (graines, huile…). La plante s’épanouit particulièrement dans les zones tempérées proches de la mer ou de l’océan comme le nord de la France (Normandie, Hauts-de-France, Nord-Pas-de-Calais…) ou la Belgique.

plante lin textile champs France fleurs
©3158_cn/Pixabay

Le lin textile, un tissu écologique bien moins gourmand que le coton

Le lin n’est pas difficile ! La culture du lin textile demande en effet peu de ressources (pas gourmand en eau) et n’a pas besoin de recourir aux pesticides comme la culture du coton. La plante s’épanouit naturellement à la chaleur du soleil et à l’eau apportée par la pluie. Ce qui n’est là encore pas le cas du coton, qui demande beaucoup d’eau, et par extension, de gros travaux d’irrigation. Inutile enfin de préciser que le coton se cultive principalement en Inde et en Chine, ce qui achève d’augmenter son empreinte carbone

lin textile rideau drap vs coton
©Luca Laurence/Unsplah

5 avantages à préférer les vêtements en lin à ceux en coton

Les textiles en lin ont l’avantage de l’écologie, mais aussi du confort et de la durée de vie. Voici quelques avantages à préférer les vêtements confectionnés dans ce tissu écolo si vous souhaitez renouveler votre garde-robe !

1/ Le lin est un textile écologique, qui demande peu d’eau et peu (ou pas) de pesticides

Comme on l’a déjà vu plus haut, le lin textile demande peu d’eau, peu ou pas de pesticides, et sa culture est facile (à condition que le champ se cultive en zone tempérée). À titre d’exemple, 1 hectare de lin retiendrait 3,7 tonnes de CO2 par an !

2/ Les vêtements en lin sont plus résistants (et donc plus économiques)

Les vêtements en lin ont de sérieux atouts. Légers et résistants, absorbants, économiques et difficiles à se déformer, ces pièces vestimentaires écologiques ont plus d’une corde à leur fibre !

3/ La fabrication de vêtements en lin consomme peu d’énergie

Le tissage, la teinture, la filature et autres procédés de fabrication des vêtements en lin consomment très peu d’énergie. On ne peut pas en dire autant du coton…

4/ Les vêtements en lin sont plus confortables

Les pièces textiles en lin sont très agréables à porter, douces et ne font pas transpirer (contrairement aux fibres synthétiques comme le polyester), tout en étant relativement faciles d’entretien. La légèreté des vêtements en lin est un atout de taille pour les chaudes journées d’été, et se portent au travail comme à la plage grâce à leur adaptabilité !

5/ Le lin textile se cultive principalement en France, dans le respect de l’homme

Un des plus grands atouts du lin, c’est qu’il se cultive largement dans notre doux pays ! La France serait même le premier producteur de lin au monde. La Normandie fait partie des régions de France les plus prolifiques, mais le Nord-Pas-de-Calais, les Hauts-de-France ou la Seine-Maritime sont tout aussi productifs. Pourquoi diable continuer à enfiler du coton indien ou du polyester chinois après ça ? Ne jurons plus que par les chemises, tee-shirts, robes et pantalons en lin ! Même les sacs à dos (ou à vrac !) et les chaussures en toile s’y mettent (sans parler des accessoires déco comme les rideaux, revêtements de canapés & co). Et bien sûr, qui dit production locale (et française), dit aussi justes salaires

veste en lin mode responsable écologique textile
©Minianne/iStock

Attention aux vêtements en lin français confectionnés en Chine…

Malheureusement, il peut arriver que le lin cultivé en France soit envoyé en Chine pour se faire tisser. Le bilan carbone de la plante augmente donc considérablement, et l’intérêt écologique est alors réduit à néant. Veillez donc à bien contrôler la provenance de votre vêtement, et, pour plus de sécurité, à privilégier les pièces en lin certifié. La certification Masters of Linen (lin & chanvre) par exemple, garantit que la plante n’a pas franchi les frontières de l’Europe, tout en interdisant les procédés d’irrigation et les OGM. Le lin issu de l’agriculture biologique est aussi une excellente solution, même si à l’origine, la plante demande peu de pesticides.

robe en lin mode écologique durable champ nature campagne
©Bogdan Kurylo/iStock

Des start-ups françaises émergent pour soutenir la filière du lin bio

En Normandie, proche de Caen, la coopérative LINportant oeuvre à relocaliser la fabrication de vêtements en lin biologique. Une filière courte de fabrication de T-shirts pour particuliers, mais aussi professionnels, confectionnés dans le respect de l’homme et de l’environnement. Mais la petite entreprise n’est pas la seule, et d’autres start-ups exploitant le filon du lin bio émergent à travers l’Hexagone dans une volonté de retour à l’essentiel. La marque Le Slip Français par exemple, plus habituée du coton Oeko-Tex, commence à démocratiser le lin français, et envisage même la culture de l’ortie frenchie pour ses prochains slips (en espérant qu’ils ne piquent pas…) ! Mais ça, c’est un autre débat.

champ de lin France fleurs textile
©barskefranck /Pixabay

Le lin français, un tissu écologique et durable, capable de révolutionner l’industrie de la mode pour le meilleur. Changer le monde peut commencer par changer sa garde-robe ! Et vous, quelles sont les matières naturelles et responsables que vous préférez porter au quotidien ? Laissez-nous votre commentaire !

2 Comments

Poster un commentaire
    • Vous avez par exemple sur le site Etsy, des petites créatrices françaises qui confectionnent ces vêtements à la main 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *