gestes simples astuces zéro déchet débutants
Crédits photo : Piktochart, Montage : Planète Zéro Déchet
in

Commencez le zéro déchet à votre rythme ! 12 astuces faciles pour les débutants

Des astuces zéro déchet pour débutants (et confirmés – une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal) pour vous guider avant de vous lancer. À vos bocaux !

Le zéro déchet est accessible à tous. Oubliez les commentaires des sceptiques qui parlent en méconnaissance de cause ! Non, ce mode de vie n’est pas contraignant, bien au contraire. Mais avant de vous y jeter corps et âme, préparez le terrain et ne faites pas les choses dans le désordre. Voici 12 astuces zéro déchet faciles pour les débutants. La planète vous remerciera, et votre porte-monnaie aussi !

1/ Faites l’inventaire du nécessaire et ne quittez plus votre kit zéro déchet !

Pas de zéro déchet sans équipement. Il serait dommage d’accepter cette ridicule feuille de papier autour de votre baguette alors que vous avez chez vous un magnifique sac à pain en lin ! Avant de partir faire vos courses (ou à garder toujours sur vous), rassemblez votre kit spécial zéro déchet. Quelques sacs en tissu pour les produits alimentaires disponibles en vrac (articles de boulangerie, graines, biscuits, fruits et légumes, etc.). Une boîte en métal pour les gâteaux, une boîte d’œufs réutilisable, quelques tupperwares ou bocaux en verre pour la viande ou le poisson. Le tout à stocker dans un ou deux grands cabas, voire un caddie revisité, si vous osez… On n’a rien inventé !

contenants essentiels au zéro déchet
Montage : Planète Zéro Déchet/Piktochart

2/ Bannissez les articles jetables et pensez réutilisable

Ne faites plus vos courses au hasard ! À partir de maintenant, le/a citoyen/ne zéro déchet que vous êtes se doit de penser durable, et par extension, réutilisable. Si vous n’avez pas trouvé de lait dans votre magasin de vrac, réfléchissez avant d’acheter en supermarché. Une bouteille en verre lavable et réutilisable (dont vous pourrez vous resservir par la suite comme carafe par exemple) vaudra mieux qu’un contenant en plastique ou en Tetra Brik. La vaisselle en carton des soirées entre amis est plus que jamais concernée ! Les échantillons de shampoings/gel douche des hôtels aussi. Cela vous économisera, en plus, les déplacements routiers pour vous réapprovisionner…

3/ Préférez les marchés aux supermarchés

Vous l’avez certainement remarqué, au supermarché, les denrées sont pour la plupart bien emballées. Fruits et légumes sous vide, paquets de bonbons, de biscuits et de gâteaux apéritifs en plastique, fromages sous blister et poissons enrobés d’une feuille hybride impossible à recycler (vous savez, ces semblants de papiers qui laissent apparaître dans leur envers, un film en aluminium plastifié)… Force est de constater que la grande distribution n’est pas faite pour le zéro déchet ! D’un côté, ce n’est pas vraiment la philosophie de ce mode de vie. Allez plutôt faire causette au marché avec des producteurs sympathiques, qui accepteront certainement vos tupperwares et sacs à vrac, non contents de faire des économies eux aussi (et oui, mine de rien, les emballages représentent un sacré prix).

marché stand cuisine française
Crédits photo : Pexels

4/ Mettez-vous aux fourneaux

Pas de secret dans le zéro déchet, sans la cuisine maison, il n’y a pas vraiment de solution ! Ou alors vous risquez de réaliser des dépenses conséquentes, ce qui n’est pas le but. Cuisiner une à deux heures dans le week-end pour toute la semaine n’est pas une sinécure. Choisissez des recettes simples avec des ingrédients que vous avez sous la main. Vous pouvez congeler vos repas si vous avez peur de ne pas aller au bout de ces grandes quantités. Transvasez vos bons petits plats dans vos tupperwares en verre et partez au boulot l’esprit léger ! Ce n’est pas vous qui allez remplir la poubelle commune ce midi… Même combat pour les biscuits : une fournée de cookies nécessite tout au plus une dizaine de minutes. Et vous en sortirez bien plus que dans les paquets du commerce. Ce sont vos enfants qui vont être contents !

astuces zéro déchet cuisine plats
Crédits photo : Pexels

5/ Préférez louer (ou emprunter) les objets dont vous vous servez peu, plutôt que les acheter

Vous pouvez vous tourner vers la location pour des objets que vous n’allez pas utiliser de manière régulière. Une paire de skis par exemple, une scie sauteuse, une dénoyauteuse à cerises… tous ces objets ne sont pas de première nécessité. Demandez à vos proches, amis ou voisins s’ils peuvent vous les prêter, ou alors louez-les. Une bonne manière pour éviter d’encombrer sa maison ou  son petit appartement…

6/ Dématérialisez votre paperasse diverse et variée

Demandez à votre chef/fe, si cela n’est pas déjà fait, de dématérialiser vos fiches de paie au lieu de les recevoir chaque mois dans votre boîte aux lettres. Procédez de la même manière pour tout ce qu’il est possible de transformer virtuellement.

PC ordinateur astuces zéro déchet bureau dématérialiser
Crédits photo : Pexels

7/ Faites la guerre à la publicité papier

L’autocollant jaune criard que vous avez apposé au centre de votre boîte aux lettres est pourtant clair : vous en avez plus qu’assez de la publicité papier ! Mais cela ne semblerait pas suffire, et vous continuez à recevoir des publicités, parfois malicieusement envoyées par des boutiques en ligne chez qui vous avez eu le malheur de commander une seule fois. Ne jetez pas la pièce à conviction à la poubelle en baissant les bras, ou le prospectus plastifié pourrait refaire surface dans quelques mois… Écrivez directement à la société responsable de cet affront écologique en lui indiquant d’une phrase brève et assassine (mais toujours courtoise) que vous avez décidé d’arrêter de puiser dans les ressources précieuses de la Terre, qui ne sont pas illimitées. La loi RGPD sur la protection des données est là pour vous servir, vous pouvez l’utiliser à bon escient.

boites aux lettres papier publicité stop
Crédits photo : Pixnio

8/ Refusez les articles en plastique souvent à usage très limité

Même s’ils se disent réutilisables (tupperwares, gourdes, jouets pour enfants…), les articles en plastique sont en réalité des déchets en puissance. Leur durée d’utilisation est très limitée dans le temps et leur réparation est généralement impossible (contrairement aux matières nobles comme le bois par exemple). En plus, leur recyclage est très polluant et ne peut s’effectuer que deux ou trois fois, pas plus. À choisir entre une maison de poupée en bois qui se répare avec trois clous et un marteau, ou une maison issue de l’industrie pétrochimique pour une Barbie à la plastique plus plastifiée que jamais, nous, on a fait nos jeux…

pistolet en plastique enfant jouet
Crédits photo : Pexels

9/ Privilégiez d’abord le marché de l’occasion pour vos meubles, objets de déco, jouets ou vêtements

Le marché de l’occasion est une mine d’or pour les petits budgets et les esprits créatifs ! Une table au charme d’antan à retaper à moins de quelques euros ? Un coup de main du voisin plus tard, et voilà que vous offrez à votre salon un sacré cachet. Que personne ne pourra vous copier, qui plus est. On est loin de la table suédoise que tout le monde retrouve au hasard des invitations… Les vêtements de seconde main sont aussi de tout intérêt puisque vous empêchez ainsi de puiser dans de nouvelles ressources (champs de coton bourrés de pesticides) pour en produire de neufs. En plus, vous êtes sûr/e que ces articles sont résistants. Ce qui n’est pas toujours le cas du prêt-à-porter d’aujourd’hui…

10/ Oubliez le papier cadeau avec les furoshikis, ces tissus zéro déchet qui emballent tout, ou presque !

Un Noël sans déchets est souvent un dilemme. Il n’y a qu’à observer le nombre de paquets cadeaux déposés au pied du sapin pour imaginer l’état de la poubelle le soir même… Le constat est le même pour les anniversaires et autres fêtes. Pourtant, il existe plusieurs astuces zéro déchet faciles, même pour les débutants, dont l’une d’entre elles consiste à envelopper son présent dans un simple foulard. Une technique japonaise vieille comme le monde, et aussi très esthétique !

11/ Soignez vos rhumes dans des mouchoirs en tissu

Les mouchoirs en tissu ne datent pas d’hier. Pourtant, ils sembleraient avoir été relégués au rang d’antiquités par les dernières générations qui leur ont préféré la version jetable. Vraiment, il n’y a rien de sale à se moucher dans un modèle en tissu… Vous ne jetez pas vos mouchoirs en papier dès la première utilisation, de toute façon ? Faites le plein de carrés imprimés !

12/ Essayez de commencer à réaliser vos produits d’hygiène vous-même (les plus simples)

On ne vous demande pas du jour au lendemain de jouer au petit chimiste en transformant votre bureau en savonnerie artisanale… Néanmoins, sachez qu’il est plutôt facile de fabriquer son dentifrice (du savon de Marseille associé à quelques gouttes d’huiles essentielles), son déodorant (de l’huile de coco, du bicarbonate voire une goutte d’HE de palmarosa sous chaque bras) ou encore de zapper son gel à raser (un savon très moussant suffit amplement). Côté produits d’entretien, le vinaigre blanc remplacera parfaitement votre spray à vitres, désinfectera vos toilettes et fera briller vos canalisations. Les recettes de lessives (voir les nôtres ici) ou de poudre lave-vaisselle maison (ici) sont des basiques d’une simplicité à tout rompre, qui ne vous demanderont que quelques ingrédients seulement. Préparez-vous à réaliser de sacrées économies !

dentifrice zéro déchet brosse à dents
Crédits photo : tataks/iStock

Vous avez aimé ces astuces zéro déchet pour débutants ? Vous aimerez aussi :

Les alternatives durables à 10 objets en plastique que vous pensiez indispensables

La recette du dentifrice maison qui mousse aussi bien que celui du commerce

Végétariens : les 5 meilleurs aliments pour remplacer la viande ou le poisson